• 29/06/24 : Marathon des mots, Toulouse - 18h30 - Nicolas Maury lira 4:48 Psychose de Sarah Kane, à l'occasion de la nouvelle traduction du texte par Vanasay Khamphommala. - Réservation obligatoire !
  • 16/07/24 : Théâtre Transversal, Avignon - 18h - Lecture de la nouvelle traduction de 4:48 Psychose de Sarah Kane par Nanténé Traoré.
  • 17/07/24 : Festival d'Avignon, Cloître Saint-Louis - 10h30 - Table ronde des Assises de la diversité, autour du thème "(Re)penser la diversité à l’aune de l’intersectionnalité" avec Patricia Allio, Yinka Esi Graves, Penda Diouf, Agnès Saal, Marine Bachelot Nguyen, Pauline Legros et Claire Stavaux, directrice des éditions de L'Arche. - Entrée libre !
  • 18/09/24 : Librairie L'Atelier, Paris - Lancement exceptionnel du livre Pocahontas au pays des merveilles de Klaus Theweleit, en présence de l'auteur et de son traducteur Christophe Lucchese !
  • 19/09/24 : Goethe Institut, Paris - Rencontre croisée entre Klaus Theweleit et Georges Arthur Goldschmidt, à l'occasion de la sortie de Pocahontas au pays des merveilles.
  • 20/09/24 au 22/9/24 : Halles de Schaerbeek, Bruxelles - L'Arche sera présente au Poetik Bazar pendant tout le weekend ! - En savoir plus
  • 21/9/24 : Librairie Météores, Bruxelles - Rencontre avec Klaus Theweleit à l'occasion de la parution de son livre Pocahontas au pays des merveilles.
Connexion ou créer un compte
Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

Tristano / Crises

Tristano commence quand le repas est fini. Des amis, des couples, des frères, sont réunis autour d’une table. Les passions vitales, la faim, la soif, ont été satisfaites. C’est le moment où l’on peut laisser remonter de soi ce qui n’a rien à voir avec le matériel, le charnel : souvenirs, récits, peines anciennes. Le moment est d’autant mieux choisi que nos personnages semblent exister en dehors de la vie, dans une sorte d’étrangeté au vivant, comme des exilés du présent, vivant dans les limbes du temps humain. On dirait qu’au-dessus d’eux planent dans l’air des ombres venant du passé.

Comme la pièce Catégorie 3:1 traitait des marginaux, Crises nous parle de ceux qu’on appelle les « fous » : maniaco-dépressifs, anorexiques, toxicomanes, traumatisés. Les voici réunis dans le foyer d’une clinique psychiatrique, où leurs échanges constituent la trame de la pièce. Miroirs de la société dont ils sont issus, comme le montra la psychanalyste Karen Horney. Contre-monde nous permettant de découvrir notre propre monde, le monde des gens « normaux », des « normopathes ». En 1998, cette pièce a valu à Lars Norén le Nordic Drama Award remis tous les deux ans à un auteur scandinave.


Ce recueil est composé des textes suivants :

  • Crises (Kliniken, traduction Arnau Roig-Mora, Jean-Louis Martinelli et Camilla Bouchet)
  • Tristano (Stilla vatten, traduction Katrin Ahlgren et Claude Baque)

Les autres livres de Lars Norén à L’Arche

Tristano commence quand le repas est fini. Des amis, des couples, des frères, sont réunis autour d’une table. Les passions vitales, la faim, la soif, ont été satisfaites. C’est le moment où l’on peut laisser remonter de soi ce qui n’a rien à voir avec le matériel, le charnel : souvenirs, récits, peines anciennes. Le moment est d’autant mieux choisi que nos personnages semblent exister en dehors de la vie, dans une sorte d’étrangeté au vivant, comme des exilés du présent, vivant dans les limbes du temps humain. On dirait qu’au-dessus d’eux planent dans l’air des ombres venant du passé.

Comme la pièce Catégorie 3:1 traitait des marginaux, Crises nous parle de ceux qu’on appelle les « fous » : maniaco-dépressifs, anorexiques, toxicomanes, traumatisés. Les voici réunis dans le foyer d’une clinique psychiatrique, où leurs échanges constituent la trame de la pièce. Miroirs de la société dont ils sont issus, comme le montra la psychanalyste Karen Horney. Contre-monde nous permettant de découvrir notre propre monde, le monde des gens « normaux », des « normopathes ». En 1998, cette pièce a valu à Lars Norén le Nordic Drama Award remis tous les deux ans à un auteur scandinave.


Ce recueil est composé des textes suivants :

  • Crises (Kliniken, traduction Arnau Roig-Mora, Jean-Louis Martinelli et Camilla Bouchet)
  • Tristano (Stilla vatten, traduction Katrin Ahlgren et Claude Baque)

Fiche technique

  • Publié en 2007
  • 176 pages
  • Prix : 16.00 €
  • Langue source :
  • ISBN : 9782851816450

Traducteur.rice.s

  • Katrin Ahlgren
  • Claude Baque
  • Camilla Bouchet
  • Jean-Louis Martinelli
  • Arnau Roig-Mora

Les autres livres de Lars Norén à L’Arche