• 29/06/24 : Marathon des mots, Toulouse - 18h30 - Nicolas Maury lira 4:48 Psychose de Sarah Kane, à l'occasion de la nouvelle traduction du texte par Vanasay Khamphommala. - Réservation obligatoire !
  • 16/07/24 : Théâtre Transversal, Avignon - 18h - Lecture de la nouvelle traduction de 4:48 Psychose de Sarah Kane par Nanténé Traoré.
  • 17/07/24 : Festival d'Avignon, Cloître Saint-Louis - 10h30 - Table ronde des Assises de la diversité, autour du thème "(Re)penser la diversité à l’aune de l’intersectionnalité" avec Patricia Allio, Yinka Esi Graves, Penda Diouf, Agnès Saal, Marine Bachelot Nguyen, Pauline Legros et Claire Stavaux, directrice des éditions de L'Arche. - Entrée libre !
  • 18/09/24 : Librairie L'Atelier, Paris - Lancement exceptionnel du livre Pocahontas au pays des merveilles de Klaus Theweleit, en présence de l'auteur et de son traducteur Christophe Lucchese !
  • 19/09/24 : Goethe Institut, Paris - Rencontre croisée entre Klaus Theweleit et Georges Arthur Goldschmidt, à l'occasion de la sortie de Pocahontas au pays des merveilles.
  • 20/09/24 au 22/9/24 : Halles de Schaerbeek, Bruxelles - L'Arche sera présente au Poetik Bazar pendant tout le weekend ! - En savoir plus
  • 21/9/24 : Librairie Météores, Bruxelles - Rencontre avec Klaus Theweleit à l'occasion de la parution de son livre Pocahontas au pays des merveilles.
  • 19/10/24 au 20/10/24 : La Bellevilloise, Paris - L'Arche sera présente au salon Raccord(s) tout le weekend ! - En savoir plus
Connexion ou créer un compte
Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

Théâtre complet - Tome 5

Parmi les pièces que réunit ce volume, deux sont plus connues que les autres : Figaro divorce et Don Juan revient de guerre. Pourquoi Figaro et Don Juan sont-ils devenus deux personnages clés de la littérature dramatique ? Figaro est celui qui comprend mieux une situation qu’il ne le devrait. Il dérange, d’une manière générale et particulière, le jeu de ceux qui tiennent le pouvoir. Il est en quelque sorte le perturbateur idéal de l’intrigue théâtrale. Quant à Don Juan, il est l’incarnation d’une ambition éternelle et malheureuse, l’homme qui ne peut satisfaire ni son désir ni sa concupiscence, et qui restera toujours prisonnier de ses passions. Deux mythes de la modernité.

L’action de Figaro divorce commence quelque temps après le mariage de Figaro et Suzanne dans la pièce de Beaumarchais. La révolution dont parle cette comédie n’est pas celle de 1789, elle n’est pas une révolution particulière, elle est toutes les révolutions. Horváth l’a située à notre époque : « Les problèmes de la révolution et de l’émigration sont intemporels et particulièrement actuels par les temps qui courent. »

On a essayé de résoudre l’énigme de Don Juan de mille façons, et le personnage a subi les transformations les plus diverses. Chez Horváth, il revient de guerre et croit être devenu un autre. Il restera pourtant celui qu’il était : le grand séducteur toujours séduit. Il cherche la perfection, et les femmes veulent toujours lui prouver et se prouver à elles-mêmes qu’il peut trouver sur terre tout ce qu’il cherche. Leur malheur est justement de posséder un horizon terrestre. Elles s’éloignent de lui, effrayées, quand elles ont compris qu’il ne cherche que la mort.

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • Figaro divorce (Figaro lasst sich scheiden, traduction Louis Le Goeffic et Henri Christophe)
  • Coup de tête (Mit dem Kopf durch die Wand, traduction Henri Christophe)
  • Un Don Juan de notre temps (Ein Don Juan unserer Zeit, traduction Henri Christophe)
  • Don Juan revient de guerre (Don Juan kommt aus dem Krieg, traduction Henri Christophe)
  • L'Histoire d'un homme qui, grâce à son argent peut presque tout (Geschichte eines Mannes (N),der mit seinem Gelde um ein Haar alle kann, traduction Henri Christophe)

Parmi les pièces que réunit ce volume, deux sont plus connues que les autres : Figaro divorce et Don Juan revient de guerre. Pourquoi Figaro et Don Juan sont-ils devenus deux personnages clés de la littérature dramatique ? Figaro est celui qui comprend mieux une situation qu’il ne le devrait. Il dérange, d’une manière générale et particulière, le jeu de ceux qui tiennent le pouvoir. Il est en quelque sorte le perturbateur idéal de l’intrigue théâtrale. Quant à Don Juan, il est l’incarnation d’une ambition éternelle et malheureuse, l’homme qui ne peut satisfaire ni son désir ni sa concupiscence, et qui restera toujours prisonnier de ses passions. Deux mythes de la modernité.

L’action de Figaro divorce commence quelque temps après le mariage de Figaro et Suzanne dans la pièce de Beaumarchais. La révolution dont parle cette comédie n’est pas celle de 1789, elle n’est pas une révolution particulière, elle est toutes les révolutions. Horváth l’a située à notre époque : « Les problèmes de la révolution et de l’émigration sont intemporels et particulièrement actuels par les temps qui courent. »

On a essayé de résoudre l’énigme de Don Juan de mille façons, et le personnage a subi les transformations les plus diverses. Chez Horváth, il revient de guerre et croit être devenu un autre. Il restera pourtant celui qu’il était : le grand séducteur toujours séduit. Il cherche la perfection, et les femmes veulent toujours lui prouver et se prouver à elles-mêmes qu’il peut trouver sur terre tout ce qu’il cherche. Leur malheur est justement de posséder un horizon terrestre. Elles s’éloignent de lui, effrayées, quand elles ont compris qu’il ne cherche que la mort.

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • Figaro divorce (Figaro lasst sich scheiden, traduction Louis Le Goeffic et Henri Christophe)
  • Coup de tête (Mit dem Kopf durch die Wand, traduction Henri Christophe)
  • Un Don Juan de notre temps (Ein Don Juan unserer Zeit, traduction Henri Christophe)
  • Don Juan revient de guerre (Don Juan kommt aus dem Krieg, traduction Henri Christophe)
  • L'Histoire d'un homme qui, grâce à son argent peut presque tout (Geschichte eines Mannes (N),der mit seinem Gelde um ein Haar alle kann, traduction Henri Christophe)