• 29/06/24 : Marathon des mots, Toulouse - 18h30 - Nicolas Maury lira 4:48 Psychose de Sarah Kane, à l'occasion de la nouvelle traduction du texte par Vanasay Khamphommala. - Réservation obligatoire !
  • 16/07/24 : Théâtre Transversal, Avignon - 18h - Lecture de la nouvelle traduction de 4:48 Psychose de Sarah Kane par Nanténé Traoré.
  • 17/07/24 : Festival d'Avignon, Cloître Saint-Louis - 10h30 - Table ronde des Assises de la diversité, autour du thème "(Re)penser la diversité à l’aune de l’intersectionnalité" avec Patricia Allio, Yinka Esi Graves, Penda Diouf, Agnès Saal, Marine Bachelot Nguyen, Pauline Legros et Claire Stavaux, directrice des éditions de L'Arche. - Entrée libre !
  • 18/09/24 : Librairie L'Atelier, Paris - Lancement exceptionnel du livre Pocahontas au pays des merveilles de Klaus Theweleit, en présence de l'auteur et de son traducteur Christophe Lucchese !
  • 19/09/24 : Goethe Institut, Paris - Rencontre croisée entre Klaus Theweleit et Georges Arthur Goldschmidt, à l'occasion de la sortie de Pocahontas au pays des merveilles.
  • 20/09/24 au 22/9/24 : Halles de Schaerbeek, Bruxelles - L'Arche sera présente au Poetik Bazar pendant tout le weekend ! - En savoir plus
  • 21/9/24 : Librairie Météores, Bruxelles - Rencontre avec Klaus Theweleit à l'occasion de la parution de son livre Pocahontas au pays des merveilles.
Connexion ou créer un compte
Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

Théâtre complet - Tome 3

« Je vois en Différents, écrit O’Neill, l’histoire de l’éternel idéaliste romantique que nous portons tous en nous – l’éternel vaincu. Au plus profond de notre cœur, nous souhaitons que chacun soit "différent", nous et les autres. »

Le Singe velu (1921). Yank est soutier sur un transatlantique. Noir de charbon, c’est un être primitif, grossier, brutal, qui trouve sa dignité dans son utilité : il fait avancer le paquebot. Sa révolte éclate quand une fille riche des premières classes s’écrie en l’apercevant : « Oh ! l’ignoble bête ! »

« On retrouve ici, déclare O’Neill, le même vieux sujet de théâtre : l’homme en lutte avec son propre destin. Autrefois, c’est avec les dieux qu’ils luttaient ; maintenant c’est avec lui-même, son propre passé, ses efforts pour trouver une place. »

La Fontaine (1921-1922). Si, en 1492, Juan Ponce de Léon s’embarque avec Christophe Colomb vers les Indes occidentales, ce n’est pas pour s’enrichir mais pour découvrir la Vie.

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • Différents (Different, traduction Charles Prost et Danièle Bernard)
  • La Fontaine (The Fountain, traduction Charles Prost et Danièle Bernard)
  • Le Premier homme (The First Man, traduction Charles Prost et Danièle Bernard)
  • Le Singe velu, comédie des temps anciens et modernes en 8 tableaux (The Hairy Ape, traduction Charles Prost et Danièle Bernard)

« Je vois en Différents, écrit O’Neill, l’histoire de l’éternel idéaliste romantique que nous portons tous en nous – l’éternel vaincu. Au plus profond de notre cœur, nous souhaitons que chacun soit "différent", nous et les autres. »

Le Singe velu (1921). Yank est soutier sur un transatlantique. Noir de charbon, c’est un être primitif, grossier, brutal, qui trouve sa dignité dans son utilité : il fait avancer le paquebot. Sa révolte éclate quand une fille riche des premières classes s’écrie en l’apercevant : « Oh ! l’ignoble bête ! »

« On retrouve ici, déclare O’Neill, le même vieux sujet de théâtre : l’homme en lutte avec son propre destin. Autrefois, c’est avec les dieux qu’ils luttaient ; maintenant c’est avec lui-même, son propre passé, ses efforts pour trouver une place. »

La Fontaine (1921-1922). Si, en 1492, Juan Ponce de Léon s’embarque avec Christophe Colomb vers les Indes occidentales, ce n’est pas pour s’enrichir mais pour découvrir la Vie.

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • Différents (Different, traduction Charles Prost et Danièle Bernard)
  • La Fontaine (The Fountain, traduction Charles Prost et Danièle Bernard)
  • Le Premier homme (The First Man, traduction Charles Prost et Danièle Bernard)
  • Le Singe velu, comédie des temps anciens et modernes en 8 tableaux (The Hairy Ape, traduction Charles Prost et Danièle Bernard)