• 29/06/24 : Marathon des mots, Toulouse - 18h30 - Nicolas Maury lira 4:48 Psychose de Sarah Kane, à l'occasion de la nouvelle traduction du texte par Vanasay Khamphommala. - Réservation obligatoire !
  • 16/07/24 : Théâtre Transversal, Avignon - 18h - Lecture de la nouvelle traduction de 4:48 Psychose de Sarah Kane par Nanténé Traoré.
  • 17/07/24 : Festival d'Avignon, Cloître Saint-Louis - 10h30 - Table ronde des Assises de la diversité, autour du thème "(Re)penser la diversité à l’aune de l’intersectionnalité" avec Patricia Allio, Yinka Esi Graves, Penda Diouf, Agnès Saal, Marine Bachelot Nguyen, Pauline Legros et Claire Stavaux, directrice des éditions de L'Arche. - Entrée libre !
  • 18/09/24 : Librairie L'Atelier, Paris - Lancement exceptionnel du livre Pocahontas au pays des merveilles de Klaus Theweleit, en présence de l'auteur et de son traducteur Christophe Lucchese !
  • 19/09/24 : Goethe Institut, Paris - Rencontre croisée entre Klaus Theweleit et Georges Arthur Goldschmidt, à l'occasion de la sortie de Pocahontas au pays des merveilles.
  • 20/09/24 au 22/9/24 : Halles de Schaerbeek, Bruxelles - L'Arche sera présente au Poetik Bazar pendant tout le weekend ! - En savoir plus
Connexion ou créer un compte
Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

Théâtre

Trois pièces de ce grand dramaturge roumain de la fin du XIXe siècle dont « la principale originalité », selon Ionesco, « est que tous ses personnages sont des imbéciles ».

Dans Une lettre perdue, les progressistes sont aussi malmenés que les conservateurs. La pièce constitue, au-delà de l’anecdote, un procès sans circonstances atténuantes des mœurs électorales et, si l’on va plus loin, de l’homme totalement aliéné, qui se mêle de politique au sein d’une société où la lutte politique n’est que la mise en jeu des intérêts personnels.

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • Une Lettre perdue (O scrisoare pierduta, traduction Monica Lovinesco)
  • M'sieur Leonida face à la réaction (Conu Leonida de fata cu reactiunea, traduction Eugène Ionesco et Monica Lovinesco)
  • Une Nuit orageuse (Noapte furtunoasa, traduction Eugène Ionesco et Monica Lovinesco)

Ion Luca Caragiale à l’Agence théâtrale

Trois pièces de ce grand dramaturge roumain de la fin du XIXe siècle dont « la principale originalité », selon Ionesco, « est que tous ses personnages sont des imbéciles ».

Dans Une lettre perdue, les progressistes sont aussi malmenés que les conservateurs. La pièce constitue, au-delà de l’anecdote, un procès sans circonstances atténuantes des mœurs électorales et, si l’on va plus loin, de l’homme totalement aliéné, qui se mêle de politique au sein d’une société où la lutte politique n’est que la mise en jeu des intérêts personnels.

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • Une Lettre perdue (O scrisoare pierduta, traduction Monica Lovinesco)
  • M'sieur Leonida face à la réaction (Conu Leonida de fata cu reactiunea, traduction Eugène Ionesco et Monica Lovinesco)
  • Une Nuit orageuse (Noapte furtunoasa, traduction Eugène Ionesco et Monica Lovinesco)

Fiche technique

  • Publié en 1994
  • 192 pages
  • Prix : 21.00 €
  • Langue source :
  • ISBN : 9782851813329

Traducteur.rice.s

  • Eugène Ionesco
  • Monica Lovinesco

Ion Luca Caragiale à l’Agence théâtrale