Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

Rêve d'automne / Dors mon petit enfant / Et jamais nous ne serons séparés / Visites

L’Arche vous propose des Grands Formats pour traverser une œuvre dramatique en plusieurs tableaux.

Ce volume comprend : Rêve d’automne, Dors mon petit enfant, Et jamais nous ne serons séparés et Visites de Jon Fosse. Ces pièces écrites dans les années 1990 sont aujourd’hui des classiques du répertoire occidental contemporain. Peu importe les noms des personnages, grands cortèges d’anonymes qui traversent ses pièces, c’est la relation entre les individus qui intéresse Jon Fosse, les attachements sensibles entre les êtres, comme doués du seul langage. Des fantômes ou flottements de présences nichés dans les souvenirs, ces « voix des limbes » dont parlait Jacques Lassalle.

« Jon Fosse se dresse dans le paysage théâtral occidental comme un arbre solitaire, à la fois moderne et intemporel »
Leif Zern (Dans le clair-obscur, L’Arche, 2008).

Avec un prologue par Irène Jacob.

Parution en Grand Format le 3 décembre 2021.

(Premières parutions : Rêve d'automne en 2005, Dors mon petit enfant en 2000, Et jamais nous ne serons séparés en 2000, Visites en 2002)

L’Arche vous propose des Grands Formats pour traverser une œuvre dramatique en plusieurs tableaux.

Ce volume comprend : Rêve d’automne, Dors mon petit enfant, Et jamais nous ne serons séparés et Visites de Jon Fosse. Ces pièces écrites dans les années 1990 sont aujourd’hui des classiques du répertoire occidental contemporain. Peu importe les noms des personnages, grands cortèges d’anonymes qui traversent ses pièces, c’est la relation entre les individus qui intéresse Jon Fosse, les attachements sensibles entre les êtres, comme doués du seul langage. Des fantômes ou flottements de présences nichés dans les souvenirs, ces « voix des limbes » dont parlait Jacques Lassalle.

« Jon Fosse se dresse dans le paysage théâtral occidental comme un arbre solitaire, à la fois moderne et intemporel »
Leif Zern (Dans le clair-obscur, L’Arche, 2008).

Avec un prologue par Irène Jacob.

Parution en Grand Format le 3 décembre 2021.

(Premières parutions : Rêve d'automne en 2005, Dors mon petit enfant en 2000, Et jamais nous ne serons séparés en 2000, Visites en 2002)