• 31/05/24 : Librairie L'Atelier, Paris 20e - 19h30 - Lancement de la nouvelle édition de la Critique de la vie quotidienne d'Henri Lefebvre avec Simon Le Roulley (chercheur en sociologie et éditeur chez Grévis) et Marco Assennato (Philosophe spécialiste de l'architecture et des questions urbaines). - Entrée libre !
  • 02/06/24 : La Villette, Paris - 18h - Rencontre croisée avec Joëlle Sambi, Simon Johannin et Rim Battal dans le cadre du festival Mot pour mots. - Réservation recommandée !
  • 09/06/24 : Journées européennes de la traduction, Strasbourg - 18h - "Faut-il être fou pour traduire L'opéra de quat'sous ?" avec Alexandre Pateau, à l'occasion de sa nouvelle traduction de la pièce emblématique de Bertolt Brecht. - Entrée libre !
  • 26/06/24 : Librairie La Petite Egypte, Paris - 19h - Soirée musicale autour de L'opéra de quat'sous de Bertolt Brecht, avec Alexandre Pateau, traducteur, et Vincent Leterme, chef de chant à la Comédie-Française.
  • 17/07/24 : Festival d'Avignon, Cloître Saint-Louis - 10h30 - Table ronde des Assises de la diversité, autour du thème "(Re)penser la diversité à l’aune de l’intersectionnalité" avec Patricia Allio, Yinka Esi Graves, Penda Diouf, Agnès Saal, Marine Bachelot Nguyen, Pauline Legros et Claire Stavaux, directrice des éditions de L'Arche. - Entrée libre !
  • 17/09/24 : Goethe Institut, Paris - Rencontre croisée entre Klaus Theweleit et Georges Arthur Goldschmidt, à l'occasion de la sortie de Pocahontas au pays des merveilles.
  • 18/09/24 : Librairie L'Atelier, Paris - Lancement exceptionnel du livre Pocahontas au pays des merveilles de Klaus Theweleit, en présence de l'auteur et de son traducteur Christophe Lucchese !
  • 20/09/24 au 22/9/24 : Halles de Schaerbeek, Bruxelles - L'Arche sera présente au Poetik Bazar pendant tout le weekend ! - En savoir plus
Connexion ou créer un compte
Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

Le Serviteur de la beauté / La Sage-femme / We need heroes now

Jan Fabre, né à Anvers en 1958, est l'un des auteurs de théâtre les plus singuliers de notre époque. Étant avant tout artiste visuel puis auteur, chorégraphe et metteur en scène, il est une sorte d'homo universalis, un artiste complet qui a fait ses preuves dans plusieurs domaines. Quand il travaille pour le théâtre, il a l'habitude de partir d'un concept. À savoir d'une idée générale qui structure l'ensemble de l'oeuvre. En février 2010, il crée Le Serviteur de la beauté, troisième volet d'une trilogie entamée avec les monologues L'Empereur de la perte et Le Roi du plagiat.

Dans Le Serviteur de la beauté, un personnage se souvient du temps où il combinait sa fonction de serviteur à celle de marionnettiste. « Il y a un combat à mener, mais c'est un combat poétique pour défendre la vulnérabilité de la beauté et du genre humain. » Dans La Sage-femme, hommage à Pina Bausch, l'auteur raconte comment « mettre au monde » à travers les époques. Enfin, un titre qui renvoie à une banderole photographiée le 12 septembre 2001 devant Ground Zero à New York, We need heroes now : la quête du héros, celui qui sera capable d'apporter paix et beauté.

Le Serviteur de la beauté a été créé en langue française le 27 avril 2010 au Théâtre Varia (Bruxelles) dans une mise en scène de Jan Fabre, et repris au Théâtre national de Chaillot (Paris) en février 2011.

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • Le Serviteur de la beauté (De dienaar van de schoonheid, traduction Danielle Losman et José Geal)
  • La Sage-femme (De vroedvrouw, traduction Marie-Amélie Leon et Rudolf Rach)
  • We need heroes now (traduction Marie-Amélie Leon et Rudolf Rach)

Jan Fabre, né à Anvers en 1958, est l'un des auteurs de théâtre les plus singuliers de notre époque. Étant avant tout artiste visuel puis auteur, chorégraphe et metteur en scène, il est une sorte d'homo universalis, un artiste complet qui a fait ses preuves dans plusieurs domaines. Quand il travaille pour le théâtre, il a l'habitude de partir d'un concept. À savoir d'une idée générale qui structure l'ensemble de l'oeuvre. En février 2010, il crée Le Serviteur de la beauté, troisième volet d'une trilogie entamée avec les monologues L'Empereur de la perte et Le Roi du plagiat.

Dans Le Serviteur de la beauté, un personnage se souvient du temps où il combinait sa fonction de serviteur à celle de marionnettiste. « Il y a un combat à mener, mais c'est un combat poétique pour défendre la vulnérabilité de la beauté et du genre humain. » Dans La Sage-femme, hommage à Pina Bausch, l'auteur raconte comment « mettre au monde » à travers les époques. Enfin, un titre qui renvoie à une banderole photographiée le 12 septembre 2001 devant Ground Zero à New York, We need heroes now : la quête du héros, celui qui sera capable d'apporter paix et beauté.

Le Serviteur de la beauté a été créé en langue française le 27 avril 2010 au Théâtre Varia (Bruxelles) dans une mise en scène de Jan Fabre, et repris au Théâtre national de Chaillot (Paris) en février 2011.

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • Le Serviteur de la beauté (De dienaar van de schoonheid, traduction Danielle Losman et José Geal)
  • La Sage-femme (De vroedvrouw, traduction Marie-Amélie Leon et Rudolf Rach)
  • We need heroes now (traduction Marie-Amélie Leon et Rudolf Rach)