• 17/07/24 : Festival d'Avignon, Cloître Saint-Louis - 10h30 - Table ronde des Assises de la diversité, autour du thème "(Re)penser la diversité à l’aune de l’intersectionnalité" avec Patricia Allio, Yinka Esi Graves, Penda Diouf, Agnès Saal, Marine Bachelot Nguyen, Pauline Legros et Claire Stavaux, directrice des éditions de L'Arche. - Entrée libre !
  • 09/09/24 : Maison de la poésie, Paris - 20h - Nicolas Maury lit 4:48 Psychose de Sarah Kane, dans la nouvelle traduction de Vanasay Khamphommala tout juste parue. - Réservation obligatoire.
  • 18/09/24 : Librairie L'Atelier, Paris - Lancement exceptionnel du livre Pocahontas au pays des merveilles de Klaus Theweleit, en présence de l'auteur et de son traducteur Christophe Lucchese !
  • 19/09/24 : Goethe Institut, Paris - Rencontre croisée entre Klaus Theweleit et Georges Arthur Goldschmidt, à l'occasion de la sortie de Pocahontas au pays des merveilles.
  • 20/09/24 au 22/9/24 : Halles de Schaerbeek, Bruxelles - L'Arche sera présente au Poetik Bazar pendant tout le weekend ! - En savoir plus
  • 21/9/24 : Librairie Météores, Bruxelles - Rencontre avec Klaus Theweleit à l'occasion de la parution de son livre Pocahontas au pays des merveilles.
  • 19/10/24 au 20/10/24 : La Bellevilloise, Paris - L'Arche sera présente au salon Raccord(s) tout le weekend ! - En savoir plus
Connexion ou créer un compte
Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

Le Numéro d'équilibre suivi de deux autres pièces

Viv s’est cloîtrée au premier étage d’un immeuble destiné à la démolition. Son ami Nelson essaie de la convaincre de revenir dans le monde. Mais elle refuse : elle surveille un point sur lequel repose l’équilibre du monde. Si on touche à ce point, le monde partira en vrille.

Le Numéro d’équilibre est construit comme un spectacle de cirque, où viendraient successivement exécuter leur numéro une agente des services sociaux ayant la phobie des boucles d’oreilles, un voleur unijambiste portant un haut-de-forme, une vieille dame bouddhiste attendant un bus à un arrêt désaffecté, un chef de chantier amateur de flamenco et armé d’un couteau à beurre.

La Pierre écrite en 1976, est une énigme, à mi-chemin entre la parabole et le conte : un jeune homme part dans le monde. Ses parents lui ont remis sept talents. Il rencontre un tailleur de pierres. Le tailleur de pierres est armé d’un pistolet. Il oblige le jeune homme à lui remettre ses talents. Mais il les lui rend aussitôt et lui propose un travail : il s’agit d’amener à son dépôt une pierre qui tient dans la poche. Le salaire sera versé à l’arrivée. Le jeune homme accepte et entame un parcours initiatique. En chemin, il rencontre un clochard bonimenteur, une aubergiste aguicheuse et vénale, un agent de police verbeux. Et la pierre ne cesse de grossir.

Dans La Petite Electre, Bond réélabore le mythe d’Electre, Oreste et Clytmnestre, sous forme d’exercice pour acteurs.

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • La Pierre (Stone, traduction Jérôme Hankins)
  • Le Numéro d'équilibre (The Balancing act, traduction Jérôme Hankins)
  • La Petite Electre (The Short Electra, traduction Jérôme Hankins)

Viv s’est cloîtrée au premier étage d’un immeuble destiné à la démolition. Son ami Nelson essaie de la convaincre de revenir dans le monde. Mais elle refuse : elle surveille un point sur lequel repose l’équilibre du monde. Si on touche à ce point, le monde partira en vrille.

Le Numéro d’équilibre est construit comme un spectacle de cirque, où viendraient successivement exécuter leur numéro une agente des services sociaux ayant la phobie des boucles d’oreilles, un voleur unijambiste portant un haut-de-forme, une vieille dame bouddhiste attendant un bus à un arrêt désaffecté, un chef de chantier amateur de flamenco et armé d’un couteau à beurre.

La Pierre écrite en 1976, est une énigme, à mi-chemin entre la parabole et le conte : un jeune homme part dans le monde. Ses parents lui ont remis sept talents. Il rencontre un tailleur de pierres. Le tailleur de pierres est armé d’un pistolet. Il oblige le jeune homme à lui remettre ses talents. Mais il les lui rend aussitôt et lui propose un travail : il s’agit d’amener à son dépôt une pierre qui tient dans la poche. Le salaire sera versé à l’arrivée. Le jeune homme accepte et entame un parcours initiatique. En chemin, il rencontre un clochard bonimenteur, une aubergiste aguicheuse et vénale, un agent de police verbeux. Et la pierre ne cesse de grossir.

Dans La Petite Electre, Bond réélabore le mythe d’Electre, Oreste et Clytmnestre, sous forme d’exercice pour acteurs.

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • La Pierre (Stone, traduction Jérôme Hankins)
  • Le Numéro d'équilibre (The Balancing act, traduction Jérôme Hankins)
  • La Petite Electre (The Short Electra, traduction Jérôme Hankins)