Le Dragon d'Or / Peggy Pickit

Le Dragon d’Or est un défi à l'imagination : ce restaurant de spécialités asiatiques, est le point de départ d’une intrigue métaphysique. Partant d’une situation ordinaire, l’action se noue autour d’une rage de dents dont l’issue nous propulse dans l’intimité du personnage, déraciné comme cette dent et pourtant tout entier habité de ses origines, au point de provoquer sa perte. Avec l’adresse d’un magicien, l’auteur passe la parole d’un personnage à un autre et fait surgir de cette pièce chorale un foisonnement de mystères et de sensations.

Dans Peggy Pickit, deux couples d’amis, anciens étudiants de l’École de Médecine, se retrouvent après des années d’absence. Le temps et la distance ont fait leur travail pour séparer les êtres. Chaque couple envie l’autre, l’un envie le bonheur familial des premiers, l’autre envie les six ans d’aventure africaine des seconds. Mais les deux couples sont en devenir. Une douce folie est à l’œuvre et cloisonne chacun dans sa vision occidentale des choses : une belle réflexion sur l’envie et le sentiment de culpabilité.

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • Le Dragon d'or (traduction Hélène Mauler et René Zahnd )
  • Peggy Pickit voit la face de Dieu (traduction René Zahnd et Hélène Mauler )

Le Dragon d'Or / Peggy Pickit

  • Fiche technique
    • Publié en 2011
    • 144 pages
    • Prix : 13.00 €
    • ISBN : 9782851817402

Le Dragon d’Or est un défi à l'imagination : ce restaurant de spécialités asiatiques, est le point de départ d’une intrigue métaphysique. Partant d’une situation ordinaire, l’action se noue autour d’une rage de dents dont l’issue nous propulse dans l’intimité du personnage, déraciné comme cette dent et pourtant tout entier habité de ses origines, au point de provoquer sa perte. Avec l’adresse d’un magicien, l’auteur passe la parole d’un personnage à un autre et fait surgir de cette pièce chorale un foisonnement de mystères et de sensations.

Dans Peggy Pickit, deux couples d’amis, anciens étudiants de l’École de Médecine, se retrouvent après des années d’absence. Le temps et la distance ont fait leur travail pour séparer les êtres. Chaque couple envie l’autre, l’un envie le bonheur familial des premiers, l’autre envie les six ans d’aventure africaine des seconds. Mais les deux couples sont en devenir. Une douce folie est à l’œuvre et cloisonne chacun dans sa vision occidentale des choses : une belle réflexion sur l’envie et le sentiment de culpabilité.