Vous n'êtes pas connecté. Connexion ou créer un compte
Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

Le courage de tuer / Kliniken (Crises) / Sang / Froid

L’Arche vous propose des Grands Formats pour traverser une œuvre dramatique en plusieurs tableaux.

Ce volume comprend : Le courage de tuer, Sang, Kliniken (Crises) et Froid de Lars Norén. Ces pièces, dont l’écriture s’étend de 1980 au début des années 2000, dressent une peinture tragique et sensible de son univers théâtral, où une violence inouïe investit le réel. Elle s’introduit dans les relations intimes, dans les espaces mentaux des personnages irrépressiblement vivants, en dépit de leur désir de mort. Xénophobie, parricide, meurtres, violence conjugale, huis clos familiaux insoutenables, scènes en hôpital psychiatrique, où le temps s’écoule sans passer, contre-monde en miroir de notre société. En prise directe avec l’inconscient, leur fragilité psychique se livre sans fard. Les personnages de ces tragédies contemporaines semblent des exilés du présent, des âmes errantes, en quête d’une rive où accoster, pour survivre.

« Je veux que les gens se souviennent de moi parce que j’ai eu la force de rester vivant »
F à la fin de Poussière, dernière pièce mise en scène par Lars Norén à la Comédie-Française, en 2018.

Grand Format paru le 18 mars 2022.

Avec un prologue par Judith Henry.

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • Le courage de tuer (Modet att doda, NOUVELLE TRADUCTION Johan Härnsten et Amélie Wendling)
  • Crises (Kliniken, traduction Arnau Roig-Mora, Jean-Louis Martinelli et Camilla Bouchet)
  • Sang (Blod, NOUVELLE TRADUCTION Aino Höglund et Amélie Wendling)
  • Froid (Kyla, traduction Katrin Ahlgren et Amélie Wendling)

(Premières parutions : La force de tuer en 1988, Crises en 2007, Sang en 1999, Froid en 2004)

L’Arche vous propose des Grands Formats pour traverser une œuvre dramatique en plusieurs tableaux.

Ce volume comprend : Le courage de tuer, Sang, Kliniken (Crises) et Froid de Lars Norén. Ces pièces, dont l’écriture s’étend de 1980 au début des années 2000, dressent une peinture tragique et sensible de son univers théâtral, où une violence inouïe investit le réel. Elle s’introduit dans les relations intimes, dans les espaces mentaux des personnages irrépressiblement vivants, en dépit de leur désir de mort. Xénophobie, parricide, meurtres, violence conjugale, huis clos familiaux insoutenables, scènes en hôpital psychiatrique, où le temps s’écoule sans passer, contre-monde en miroir de notre société. En prise directe avec l’inconscient, leur fragilité psychique se livre sans fard. Les personnages de ces tragédies contemporaines semblent des exilés du présent, des âmes errantes, en quête d’une rive où accoster, pour survivre.

« Je veux que les gens se souviennent de moi parce que j’ai eu la force de rester vivant »
F à la fin de Poussière, dernière pièce mise en scène par Lars Norén à la Comédie-Française, en 2018.

Grand Format paru le 18 mars 2022.

Avec un prologue par Judith Henry.

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • Le courage de tuer (Modet att doda, NOUVELLE TRADUCTION Johan Härnsten et Amélie Wendling)
  • Crises (Kliniken, traduction Arnau Roig-Mora, Jean-Louis Martinelli et Camilla Bouchet)
  • Sang (Blod, NOUVELLE TRADUCTION Aino Höglund et Amélie Wendling)
  • Froid (Kyla, traduction Katrin Ahlgren et Amélie Wendling)

(Premières parutions : La force de tuer en 1988, Crises en 2007, Sang en 1999, Froid en 2004)