• 17/04/24 au 19/4/24 : Genève, Vevey et La-Chaux-de-Fonds - Tournée suisse avec Alexandre Pateau, traducteur, et Vincent Leterme, chef de chant à la Comédie-Française, autour de L'opéra de quat'sous de Bertolt Brecht.
  • 17/04/24 : Lille, librairie L'Affranchie - 19h - Rencontre avec Joëlle Sambi pour la sortie de livre et vos corps seront caillasses dans le cadre du Printemps des poétexsses. - En savoir plus
  • 25/04/23 : Lafayette Anticipations, Paris - 19h - Lancement de la nouvelle traduction de 4:48 Psychose de Sarah Kane par Vanasay Khamphommala, avec une lecture par Guslagie Malanda et une discussion entre la traductrice et l'éditrice du texte. - Gratuit sur réservation !
  • 03/05/24 : Librairie À la marge, Montreuil - Soirée de poésie queer avec Joëlle Sambi, Aurélie Olivier, Rim Battal, et bien d'autres !
  • 02/06/24 : La Villette, Paris - Rencontre croisée avec Joëlle Sambi, Victor Malzac et Rim Battal dans le cadre du festival Mot pour mots. - En savoir plus
Connexion ou créer un compte
Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

La Ravissante Ronde du ravissant monsieur Arthur Schnitzler / Enfin mort enfin plus de souffle / Anticlimax

La Ravissante Ronde est un traitement « trash » du monde d’Arthur Schnitzler. Situations et intrigues sont fidèlement reconstituées mais la présence de la sexualité est poussée à l’extrême et prend la forme d’une « chose » en plastique, démontable et donc d’usage aisé où que ce soit.

Dans Enfin mort enfin plus de souffle, un groupe de théâtre se déchire pour trouver un peu de cohérence. Une femme de ménage intervient : servant d’abord la confusion créatrice, elle prend peu à peu le pouvoir et se mue en reine shakespearienne, broyant tout et tous sur son passage. Son nom ? Madame Haider !

Anticlimax est un huis clos familial, une folie quotidienne et le chemin vers la liberté d’une jeune femme opprimée. Il s’agit de la petite Marie des Présidentes qui constatera que le meilleur ami de l’homme est la laideur de la laideur.

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • Anticlimax (Anticlimax, traduction Michael Bugdahn et Mike Sens)
  • Enfin mort enfin plus de souffle (Endlich tot, endlich keine Luft mehr, traduction Michael Bugdahn et Mike Sens)
  • La Ravissante ronde (Der Reizende Reigen des reizenden Herrn Arthur Schnitzler, traduction Michael Bugdahn et Mike Sens)

La Ravissante Ronde est un traitement « trash » du monde d’Arthur Schnitzler. Situations et intrigues sont fidèlement reconstituées mais la présence de la sexualité est poussée à l’extrême et prend la forme d’une « chose » en plastique, démontable et donc d’usage aisé où que ce soit.

Dans Enfin mort enfin plus de souffle, un groupe de théâtre se déchire pour trouver un peu de cohérence. Une femme de ménage intervient : servant d’abord la confusion créatrice, elle prend peu à peu le pouvoir et se mue en reine shakespearienne, broyant tout et tous sur son passage. Son nom ? Madame Haider !

Anticlimax est un huis clos familial, une folie quotidienne et le chemin vers la liberté d’une jeune femme opprimée. Il s’agit de la petite Marie des Présidentes qui constatera que le meilleur ami de l’homme est la laideur de la laideur.

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • Anticlimax (Anticlimax, traduction Michael Bugdahn et Mike Sens)
  • Enfin mort enfin plus de souffle (Endlich tot, endlich keine Luft mehr, traduction Michael Bugdahn et Mike Sens)
  • La Ravissante ronde (Der Reizende Reigen des reizenden Herrn Arthur Schnitzler, traduction Michael Bugdahn et Mike Sens)