• 29/06/24 : Marathon des mots, Toulouse - 18h30 - Nicolas Maury lira 4:48 Psychose de Sarah Kane, à l'occasion de la nouvelle traduction du texte par Vanasay Khamphommala. - Réservation obligatoire !
  • 16/07/24 : Théâtre Transversal, Avignon - 18h - Lecture de la nouvelle traduction de 4:48 Psychose de Sarah Kane par Nanténé Traoré.
  • 17/07/24 : Festival d'Avignon, Cloître Saint-Louis - 10h30 - Table ronde des Assises de la diversité, autour du thème "(Re)penser la diversité à l’aune de l’intersectionnalité" avec Patricia Allio, Yinka Esi Graves, Penda Diouf, Agnès Saal, Marine Bachelot Nguyen, Pauline Legros et Claire Stavaux, directrice des éditions de L'Arche. - Entrée libre !
  • 18/09/24 : Librairie L'Atelier, Paris - Lancement exceptionnel du livre Pocahontas au pays des merveilles de Klaus Theweleit, en présence de l'auteur et de son traducteur Christophe Lucchese !
  • 19/09/24 : Goethe Institut, Paris - Rencontre croisée entre Klaus Theweleit et Georges Arthur Goldschmidt, à l'occasion de la sortie de Pocahontas au pays des merveilles.
  • 20/09/24 au 22/9/24 : Halles de Schaerbeek, Bruxelles - L'Arche sera présente au Poetik Bazar pendant tout le weekend ! - En savoir plus
Connexion ou créer un compte
Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

Hôtel Palestine / Electronic city / Sous la glace / Le système

Le décor que Falk Richter plante dans ces textes est totalement contemporain. Doté d'un esprit aventureux, il investit les champs de bataille d’aujourd’hui.

D’une conférence de presse à l’Hôtel Palestine de Bagdad à la « ville électronique » en passant par le quotidien d'un bureau de management, il nous mène au coeur du problème : le système.

« Pour commencer, si vous faites partie qui de ceux qui tirent leur savoir des institutions télévisuelles normales, hé bien vous savez à peu près autant sur notre système que le paysan irakien, lorsqu’on lui a dit aux informations, trois jours avant la chute de Bagdad : "Nous avons tout en main, tout est sous contrôle, l’ennemi est battu", il se peut que notre système s’effondre dans très peu de temps, il y a tant de choses qui s’effondrent, tous ces fonds d’investissement dans lesquels j’ai investi mon argent, vous aussi sûrement, qui n’a pas essayé, tout ça avait l’air tellement formidable [...] et maintenant, dommage, dommage, tout a changé, je n’ai plus rien, j’ai presque tout perdu, on revient à la case départ... »

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • Sous la glace (Unter Eis, traduction Anne Monfort)
  • Le Système (Das System, traduction Anne Monfort)
  • Electronic City (Electronic City, traduction Anne Monfort)
  • Hôtel Palestine (Hotel Palestine, traduction Anne Monfort)

Le décor que Falk Richter plante dans ces textes est totalement contemporain. Doté d'un esprit aventureux, il investit les champs de bataille d’aujourd’hui.

D’une conférence de presse à l’Hôtel Palestine de Bagdad à la « ville électronique » en passant par le quotidien d'un bureau de management, il nous mène au coeur du problème : le système.

« Pour commencer, si vous faites partie qui de ceux qui tirent leur savoir des institutions télévisuelles normales, hé bien vous savez à peu près autant sur notre système que le paysan irakien, lorsqu’on lui a dit aux informations, trois jours avant la chute de Bagdad : "Nous avons tout en main, tout est sous contrôle, l’ennemi est battu", il se peut que notre système s’effondre dans très peu de temps, il y a tant de choses qui s’effondrent, tous ces fonds d’investissement dans lesquels j’ai investi mon argent, vous aussi sûrement, qui n’a pas essayé, tout ça avait l’air tellement formidable [...] et maintenant, dommage, dommage, tout a changé, je n’ai plus rien, j’ai presque tout perdu, on revient à la case départ... »

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • Sous la glace (Unter Eis, traduction Anne Monfort)
  • Le Système (Das System, traduction Anne Monfort)
  • Electronic City (Electronic City, traduction Anne Monfort)
  • Hôtel Palestine (Hotel Palestine, traduction Anne Monfort)