Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

Schweyk dans la Deuxième Guerre mondiale

(Schweyk im Zweiten Weltkrieg)

Le personnage de Schweyk a été inventé au début du XXe siècle par le romancier tchèque Jaroslav Hašek (1883-1923), journaliste anarchiste, voleur de chiens et trafiquant de pedigrees, suicidaire polygame, vivant au bordel ou à l’asile psychiatrique, pilier de bistrot et du monde littéraire pragois.

Brecht est fasciné dès les années vingt par le héros de Hašek : Schweyk, bien que déclaré « idiot » par les médecins, est enrolé dans l’armée austro-hongroise. Honnête et cynique, naïf et rusé, incompétent et courageux, il mine de l’intérieur le système bureaucratique et militaire de l’État moderne. Ce n’est pas un héros ni un réfractaire ; il ne se révolte pas, ne revendique nulle autonomie. Mais, au sein même de l’hétéronomie militaire et politique, il est le grain de sable qui grippe toute la machine.

Bertolt Brecht à l’Agence théâtrale

Le personnage de Schweyk a été inventé au début du XXe siècle par le romancier tchèque Jaroslav Hašek (1883-1923), journaliste anarchiste, voleur de chiens et trafiquant de pedigrees, suicidaire polygame, vivant au bordel ou à l’asile psychiatrique, pilier de bistrot et du monde littéraire pragois.

Brecht est fasciné dès les années vingt par le héros de Hašek : Schweyk, bien que déclaré « idiot » par les médecins, est enrolé dans l’armée austro-hongroise. Honnête et cynique, naïf et rusé, incompétent et courageux, il mine de l’intérieur le système bureaucratique et militaire de l’État moderne. Ce n’est pas un héros ni un réfractaire ; il ne se révolte pas, ne revendique nulle autonomie. Mais, au sein même de l’hétéronomie militaire et politique, il est le grain de sable qui grippe toute la machine.

Traducteur.rice

  • Louis-Charles Sirjacq

Fiche technique

  • Publié en 2005
  • 128 pages
  • Prix : 10.00 €
  • Langue source : allemand
  • ISBN : 9782851815934

Autre(s) traduction(s) :

Bertolt Brecht à l’Agence théâtrale