Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

Fernando Krapp m'a écrit cette lettre

(Fernando Krapp hat mir diesen Brief geschrieben)

« Mademoiselle, on m’a dit que vous étiez la plus belle femme de cette ville où je suis venu me fixer depuis peu. Je suis allé vous regarder pendant que vous vous promeniez avec votre père. C’est exact. Vous êtes la plus belle. Je vais vous épouser. » Voilà la fameuse lettre de Fernando Krapp, brève et sans ambages. Et ça marche, du moins en quelque sorte.

Tankred Dorst, connu en France notamment comme l’auteur de Toller, pièce que Patrice Chéreau a rendue célèbre, reprend ici une nouvelle de Miguel de Unamuno traitant d’un des thèmes majeurs de son œuvre : le conflit de la raison et de la foi. Un homme riche et influent « achète » une femme mais « croit » qu’elle l’aime. Cette femme le trompe, l’avoue même, mais l’homme ne la « croit » pas. Dorst appelle sa pièce un essai sur la vérité. Mais qu’est-ce que la vérité ? Rien d’autre qu’une illusion ?

Fernando Krapp m'a écrit cette lettre

(Fernando Krapp hat mir diesen Brief geschrieben)

Auteur

  • Traducteur
    • Bernard Lortholary
  • Fiche technique
    • Publié en 2000
    • 80 pages
    • Prix : 8.38 €
    • Langue source : allemand
    • ISBN : 9782851814685

« Mademoiselle, on m’a dit que vous étiez la plus belle femme de cette ville où je suis venu me fixer depuis peu. Je suis allé vous regarder pendant que vous vous promeniez avec votre père. C’est exact. Vous êtes la plus belle. Je vais vous épouser. » Voilà la fameuse lettre de Fernando Krapp, brève et sans ambages. Et ça marche, du moins en quelque sorte.

Tankred Dorst, connu en France notamment comme l’auteur de Toller, pièce que Patrice Chéreau a rendue célèbre, reprend ici une nouvelle de Miguel de Unamuno traitant d’un des thèmes majeurs de son œuvre : le conflit de la raison et de la foi. Un homme riche et influent « achète » une femme mais « croit » qu’elle l’aime. Cette femme le trompe, l’avoue même, mais l’homme ne la « croit » pas. Dorst appelle sa pièce un essai sur la vérité. Mais qu’est-ce que la vérité ? Rien d’autre qu’une illusion ?