Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

Kae Tempest reçoit le Lion d'Argent de la Biennale de Venise

Nous avons le grand plaisir de vous annoncer que Kae vient de recevoir le Lion d’Argent de la Biennale de Venise pour l’ensemble de son œuvre poétique !

« Kae Tempest poursuit son exploration de la poésie, un genre considéré comme une niche, mêlant noblesse et turpitudes humaines, la colère au sentiment le plus tendre, avec des rythmes aux réminiscences shakespeariennes et une forte portée sociale, au travers de mythes classiques et d'hybridations venues du hip-hop - elle ouvre son cœur à une audience toujours plus large, pénétrant au plus profond de nos chairs, nous forçant à regarder en nous-mêmes, dans le miroir de notre douloureuse intimité. »


Une bonne nouvelle n’arrive jamais seule : Kae Tempest revient à L’Arche en mai, avec la traduction de Hold Your Own !

En attendant de découvrir ce texte, en voici un aperçu sonore dans la vidéo ci-dessous :


Voici quelques avis de nos libraires :


« De la poésie, de la puissance et de la beauté… Enfin !
Les Guetteurs de Vent sont sous le charme de Kae Tempest depuis bien longtemps. La littérature avec un grand L n’attend pas !!! Votre salut livresque est ici !!! »
L’équipe des Guetteurs de Vent – Paris XIe

« Un long poème, une fable moderne au rythme hypnotique. »
Katia Wisniewski – Les Cyclades – Saint-Cloud

 « La force du choeur de ce texte vous bouleverse et vous chavire, tant par sa force que par son élan vers une humanité plus qu’essentielle. Ce texte se lit comme un manifeste, un pas vers l’oeuvre d’une autrice unique. »
Soazic Courbet – L’Affranchie – Lille

Dans La Grande Librairie, Élise Guillaume, créatrice de la librairie Arborescence à Massy : 
« Mon livre à lire à voix haute ce serait Les nouveaux anciens, de Kate Tempest, qui est une rappeuse que j’aime beaucoup. Et c’est comme si elle scandait chacun des vers du texte ! J’avais envie de le crier haut et fort, de monter sur les toits et de raconter cette histoire. » 
Voir et entendre son enthousiasme dans la vidéo ci-dessous :


« Cette jeune autrice surdouée a plus d’une corde à son arc. Poétesse, dramaturge, romancière… la slameuse excelle dans le portrait d’une certaine jeunesse londonienne désenchantée. A lire à voix haute, of course ! »
Virginie Anton – Fnac Forum des Halles – Paris Ier


« Un texte intense, rythmé, et de magnifiques personnages féminins qui prennent vie ! »
Julia Duroy – L’Atelier – Paris XXe

« Elles sont deux, compagnes de cellule. Elles se connaissent plus que par coeur et quand l’une d’elle voit sa peine réduite, les mots tambourinent dans le coeur de l’autre. Il y a dans ce texte l’essence même de la sororité. »
Soazic Courbet – L’Affranchie – Lille


Les titres de Kae Tempest déjà disponibles à L'Arche :
Les nouveaux anciens, poème épique urbain, traduit par Louise Bartlett et D' de Kabal (2017)
Fracassés, pièce de théâtre, traduit par Gabriel Dufay et Oona Spengler (2018)
Inconditionnelles, pièce de théâtre, traduit par Dorothée Munyaneza (2020)

... et la traduction de Hold Your Own prévue en mai 2021 !