• 17/04/24 au 19/4/24 : Genève, Vevey et La-Chaux-de-Fonds - Tournée suisse avec Alexandre Pateau, traducteur, et Vincent Leterme, chef de chant à la Comédie-Française, autour de L'opéra de quat'sous de Bertolt Brecht.
  • 17/04/24 : Lille, librairie L'Affranchie - 19h - Rencontre avec Joëlle Sambi pour la sortie de livre et vos corps seront caillasses dans le cadre du Printemps des poétexsses. - En savoir plus
  • 25/04/23 : Lafayette Anticipations, Paris - 19h - Lancement de la nouvelle traduction de 4:48 Psychose de Sarah Kane par Vanasay Khamphommala, avec une lecture par Guslagie Malanda et une discussion entre la traductrice et l'éditrice du texte. - Gratuit sur réservation !
  • 03/05/24 : Librairie À la marge, Montreuil - Soirée de poésie queer avec Joëlle Sambi, Aurélie Olivier, Rim Battal, et bien d'autres !
  • 02/06/24 : La Villette, Paris - Rencontre croisée avec Joëlle Sambi, Victor Malzac et Rim Battal dans le cadre du festival Mot pour mots. - En savoir plus
Connexion ou créer un compte
Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

En délicatesse / Des jours meilleurs

Une sorte de dissolution a eu lieu. Les contours des hommes et des femmes sont plus flous, leurs actes se ressemblent. Ils vacillent entre hétérosexualité et homosexualité. L’impression se fait tenace que le sexe fort est devenu le sexe faible et que la psychologie traditionnelle qui déterminait leurs comportements a disparu.

En délicatesse révèle dès le premier coup d’œil une parenté avec Le Garçon girafe, la trilogie avec laquelle Christophe Pellet a débuté. Nous sommes à nouveau dans une ville au bord de la mer, quelques personnages portent le même nom et la pièce commence à peu près là où Le Garçon girafe a pris fin. Mais elle est plus qu’une variation, elle approfondit le sujet et l’éclaire sous un angle nouveau.

Dans Des jours meilleurs, les protagonistes exhalent un parfum de mondanité propre aux grandes villes, mais la matière est la même : cet étrange intermède qu’est notre vie « dans la représentation à grand spectacle que se donne Dieu le Père » (Eugene O’Neill). 

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • En délicatesse
  • Des jours meilleurs

Les autres livres de Christophe Pellet à L’Arche

Une sorte de dissolution a eu lieu. Les contours des hommes et des femmes sont plus flous, leurs actes se ressemblent. Ils vacillent entre hétérosexualité et homosexualité. L’impression se fait tenace que le sexe fort est devenu le sexe faible et que la psychologie traditionnelle qui déterminait leurs comportements a disparu.

En délicatesse révèle dès le premier coup d’œil une parenté avec Le Garçon girafe, la trilogie avec laquelle Christophe Pellet a débuté. Nous sommes à nouveau dans une ville au bord de la mer, quelques personnages portent le même nom et la pièce commence à peu près là où Le Garçon girafe a pris fin. Mais elle est plus qu’une variation, elle approfondit le sujet et l’éclaire sous un angle nouveau.

Dans Des jours meilleurs, les protagonistes exhalent un parfum de mondanité propre aux grandes villes, mais la matière est la même : cet étrange intermède qu’est notre vie « dans la représentation à grand spectacle que se donne Dieu le Père » (Eugene O’Neill). 

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • En délicatesse
  • Des jours meilleurs

Collection

Fiche technique

  • Publié en 2001
  • 120 pages
  • Prix : 12.30 €
  • Langue source :
  • ISBN : 9782851814944

Les autres livres de Christophe Pellet à L’Arche