Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

Simon, gangster de l'art

(Simon, gangster van de kunst)

Dans Simon gangster de l\'art, monologue écrit pour l\'acteur Matthias Schoenaerts, Jan Fabre étire le masque d\'un gangster qui se croit intouchable et se comporte en patron des patrons, en capo di tutti i capi. Au sein de la mafia italienne, être un homme d\'honneur est la plus haute vertu. En cavale, Simon change sans cesse d\'identité. La loi et les interdits sont écrits par lui, avec lui, en lui ; son corps est même couvert d\'extraits du code pénal.

Simon, gangster de l'art

(Simon, gangster van de kunst)

  • Traducteur
    • Michèle Deghilage
  • Fiche technique
    • Éditeur : L'Arche
    • Langue source : néerlandais
    • Nombre de rôles masculins : 1

Dans Simon gangster de l\'art, monologue écrit pour l\'acteur Matthias Schoenaerts, Jan Fabre étire le masque d\'un gangster qui se croit intouchable et se comporte en patron des patrons, en capo di tutti i capi. Au sein de la mafia italienne, être un homme d\'honneur est la plus haute vertu. En cavale, Simon change sans cesse d\'identité. La loi et les interdits sont écrits par lui, avec lui, en lui ; son corps est même couvert d\'extraits du code pénal.