Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

Lazzi

Philippe et Vincent ferment leur vidéoclub, après vingt- sept ans passés au milieu des films. Une bobine teintée de nostalgie et de passion. C’était avant Netflix, avant Amazon, avant le streaming. C’étaient eux, les Mohicans : un veuf, un divorcé, engloutis sous les VHS et les DVD. Ils décident de partir vivre à la campagne. Pour renommer le monde, échapper au temps, se réinventer, entre souvenirs tenaces et espoirs inouïs. Une maison hantée dans le Vercors, où le fantôme d’Orson Welles n’est jamais loin. Dotés d’un humour à toute épreuve, ces cinéphiles invétérés cultivent leur jardin, jusqu’au matin de l’horreur... Hommage sensible au cinéma, entre lancinement tragique et salves comiques, Lazzi évoque un monde en liquidation, en attente d’un futur sensé.

Les autres pièces de Fabrice Melquiot à l’Agence théâtrale

Nus

Nyx

Actualités et médiathèque de Fabrice Melquiot à L’Arche

Philippe et Vincent ferment leur vidéoclub, après vingt- sept ans passés au milieu des films. Une bobine teintée de nostalgie et de passion. C’était avant Netflix, avant Amazon, avant le streaming. C’étaient eux, les Mohicans : un veuf, un divorcé, engloutis sous les VHS et les DVD. Ils décident de partir vivre à la campagne. Pour renommer le monde, échapper au temps, se réinventer, entre souvenirs tenaces et espoirs inouïs. Une maison hantée dans le Vercors, où le fantôme d’Orson Welles n’est jamais loin. Dotés d’un humour à toute épreuve, ces cinéphiles invétérés cultivent leur jardin, jusqu’au matin de l’horreur... Hommage sensible au cinéma, entre lancinement tragique et salves comiques, Lazzi évoque un monde en liquidation, en attente d’un futur sensé.

Fiche technique

  • Éditeur : L'Arche
  • Langue source : français
  • Nombre de personnages masculins : 2

Les autres pièces de Fabrice Melquiot à l’Agence théâtrale

Nus

Nyx

Actualités et médiathèque de Fabrice Melquiot à L’Arche