Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

La Belle au Bois Dormant

(Dornröschen)

« Mon existence est sommeil, c'est pour cela que la vie est ma limite logique. Mais il se peut que mon existence ne soit qu'attente, jusqu'à ce qu'on me donne un baiser. L'attente comme recherche d'une existence autre ? Dans le temps mort de l'existence ? Non, plutôt dans ses prolongations ! Allez, n'importe quel prince, en avant, droit au but ! J'aimerais vivre toutes sortes d'aventures, mais je suis paralysée par mon incapacité à me réveiller. La question est : êtes-vous bien celui que je dois attendre, jusqu'à ce qu'il m'embrasse ? Je préfère ne pas poser cette question, parce que je ne sais pas non plus qui je serai lorsque je me serai réveillée. »
(Elfriede Jelinek)

La Belle au Bois Dormant est un des cinq textes de la pièce Drames de princesses.

« Mon existence est sommeil, c'est pour cela que la vie est ma limite logique. Mais il se peut que mon existence ne soit qu'attente, jusqu'à ce qu'on me donne un baiser. L'attente comme recherche d'une existence autre ? Dans le temps mort de l'existence ? Non, plutôt dans ses prolongations ! Allez, n'importe quel prince, en avant, droit au but ! J'aimerais vivre toutes sortes d'aventures, mais je suis paralysée par mon incapacité à me réveiller. La question est : êtes-vous bien celui que je dois attendre, jusqu'à ce qu'il m'embrasse ? Je préfère ne pas poser cette question, parce que je ne sais pas non plus qui je serai lorsque je me serai réveillée. »
(Elfriede Jelinek)

La Belle au Bois Dormant est un des cinq textes de la pièce Drames de princesses.