Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

La Ballata di Johnny e Gill

Que feriez-vous si un jour Dieu vous promettait une descendance, la prospérité et la fortune ? Tel Abraham, Johnny est un homme très pauvre, qui vit avec sa femme Gill. Un jour apparaît un Dieu qui ne parle qu’à lui, peut-être est-ce un rêve ? Il lui propose un pacte : une promesse de descendance, la postérité et la fortune s’il émigre. Il prend sa femme sous le bras et, après diverses pérégrinations à travers l’Afrique et la Méditerranée, il arrive clandestinement à New York. C’est là qu’il tentera sa chance... Fasciné par la Bible, Fausto Paravidino poursuit son exploration du livre sacré en se focalisant sur le mythe de la tour de Babel et la figure du premier patriarche, Abraham. Conçu à partir d’ateliers menés dans différentes villes (New York, Genève, Toulon), La ballata di Johnny e Gill cherche à dépasser les barrières de la langue en invitant en scène toute forme de communication non verbale. La danse, les masques, la pantomime et les images s’enchevêtrent au verbe pour dire et raconter. Le metteur en scène s’empare du mythe et, s’amusant de toutes les analogies possibles, le fait dialoguer avec nous, aujourd’hui.

Ce texte est en italien, il n'est pas traduit.

Que feriez-vous si un jour Dieu vous promettait une descendance, la prospérité et la fortune ? Tel Abraham, Johnny est un homme très pauvre, qui vit avec sa femme Gill. Un jour apparaît un Dieu qui ne parle qu’à lui, peut-être est-ce un rêve ? Il lui propose un pacte : une promesse de descendance, la postérité et la fortune s’il émigre. Il prend sa femme sous le bras et, après diverses pérégrinations à travers l’Afrique et la Méditerranée, il arrive clandestinement à New York. C’est là qu’il tentera sa chance... Fasciné par la Bible, Fausto Paravidino poursuit son exploration du livre sacré en se focalisant sur le mythe de la tour de Babel et la figure du premier patriarche, Abraham. Conçu à partir d’ateliers menés dans différentes villes (New York, Genève, Toulon), La ballata di Johnny e Gill cherche à dépasser les barrières de la langue en invitant en scène toute forme de communication non verbale. La danse, les masques, la pantomime et les images s’enchevêtrent au verbe pour dire et raconter. Le metteur en scène s’empare du mythe et, s’amusant de toutes les analogies possibles, le fait dialoguer avec nous, aujourd’hui.

Ce texte est en italien, il n'est pas traduit.

Fiche technique

  • Texte inédit
  • Langue source : italien
  • Nombre de rôles masculins : 3
  • Nombre de rôles féminins : 4

Les livres de Fausto Paravidino à L’Arche