Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

Joël Brand, histoire d'une affaire

(Joel Brand, die Gesichte eines Geschafts)

En avril 1944, l'Obersturmbannführer Adolf Eichmann, chargé de « purger la Hongrie de ses Juifs », propose une affaire à Joël Brand, représentant de la Waada, organisme hongrois clandestin d'assistance juive : la libération d'un million de Juifs contre dis mille camions qui seront utilisés par les Allemands sur le front de l'Est. Brand accepte le marché, laisse en otage à Budapest sa femme et ses enfants, et se rend  à Istanbul afin  d'obtenir, par l'entremise des associations juives internationales, la livraison des camions exigés. Reçu avec circonspection par les Juifs, suspect aux yeux des Anglais qui l'arrêtent au Caire, hanté par le délai qu'a fixé Eichmann - lequel, voyant traîner les pourparlers, accélère les déportations - Brand finalement échoue : les Alliés ne livreront pas aux Nazis de matériel militaire contre ce qu'Eichmann appelle « une marchandise périssable ».

Les autres pièces de Heinar Kipphardt à l’Agence théâtrale

Les livres de Heinar Kipphardt à L’Arche

En avril 1944, l'Obersturmbannführer Adolf Eichmann, chargé de « purger la Hongrie de ses Juifs », propose une affaire à Joël Brand, représentant de la Waada, organisme hongrois clandestin d'assistance juive : la libération d'un million de Juifs contre dis mille camions qui seront utilisés par les Allemands sur le front de l'Est. Brand accepte le marché, laisse en otage à Budapest sa femme et ses enfants, et se rend  à Istanbul afin  d'obtenir, par l'entremise des associations juives internationales, la livraison des camions exigés. Reçu avec circonspection par les Juifs, suspect aux yeux des Anglais qui l'arrêtent au Caire, hanté par le délai qu'a fixé Eichmann - lequel, voyant traîner les pourparlers, accélère les déportations - Brand finalement échoue : les Alliés ne livreront pas aux Nazis de matériel militaire contre ce qu'Eichmann appelle « une marchandise périssable ».

Fiche technique

  • Éditeur : L'Arche
  • Langue source : allemand
  • Nombre de rôles masculins : 19

Traducteur.rice

  • Michel Cadot

Les livres de Heinar Kipphardt à L’Arche

Les autres pièces de Heinar Kipphardt à l’Agence théâtrale