Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

Et en effet, le monde a disparu avec moi

(Und sicher ist mit mir die Welt verschwunden)

Depuis son lit en soins intensifs, un personnage dresse un bilan impitoyable de sa vie et de celle de toute une génération évoluant dans une société patriarcale et formatée par le capitalisme, qui ne connaît plus d'individus, mais uniquement des consommateur.ices. Iel est en train de mourir et ses différents alter-ego plus jeunes se fantasment en kamikazes pour exprimer une fois de plus leur haine du système et démonter les contradictions des conceptions standardisés du bonheur. Et en effet, le monde a disparu avec moi est le quatrième et dernier volet de la saga « Menschen mit Problemen » que Sibylle Berg a écrite pour le théâtre berlinois Maxim Gorki.

Depuis son lit en soins intensifs, un personnage dresse un bilan impitoyable de sa vie et de celle de toute une génération évoluant dans une société patriarcale et formatée par le capitalisme, qui ne connaît plus d'individus, mais uniquement des consommateur.ices. Iel est en train de mourir et ses différents alter-ego plus jeunes se fantasment en kamikazes pour exprimer une fois de plus leur haine du système et démonter les contradictions des conceptions standardisés du bonheur. Et en effet, le monde a disparu avec moi est le quatrième et dernier volet de la saga « Menschen mit Problemen » que Sibylle Berg a écrite pour le théâtre berlinois Maxim Gorki.

Fiche technique

  • Texte inédit
  • Langue source : allemand
  • Distribution ouverte

Traducteur.rice

  • Fanette Macanda

Les livres de Sibylle Berg à L’Arche