Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

Autour de ma pierre, il ne fera pas nuit


L’un des secrets de Fabrice Melquiot est que ses pièces ne se contentent jamais d’un sujet. Elles sont totales, presque dans le sens d’une œuvre d’art totale. Seulement ici cette totalité ne vient pas d’un programme artistique cherchant à faire valoir tous les arts de la scène. Non, elles sont totales dans la mesure où leur écriture ne se laisse pas renfermer dans les limites étroites d’un théâtre supposé réaliste. Elles sont oniriques et leurs personnages empreints d’ingénuité. Pour y arriver, Fabrice Melquiot dispose d’un moyen toujours surprenant et pourtant vieux comme la littérature : un style lui permettant, en quelques traits, d’évoquer un univers, un continent où la mort fait partie du cortège de la vie. « N’importe lequel de ces continents est un morceau de moi. Toutes les histoires sont des histoires d’amour, on ne va pas tortiller. »

TRADUCTIONS :
- No Darkness Round My Stone, traduction anglaise de David Bradby
- Nunca anochecera alrededor de mi tumba, traduction espagnole de Fernando Gomez Grande
- Sulla mia pietra non farà notte, traduction italienne de Simona


Les autres pièces de Fabrice Melquiot à l’Agence théâtrale

Nus


L’un des secrets de Fabrice Melquiot est que ses pièces ne se contentent jamais d’un sujet. Elles sont totales, presque dans le sens d’une œuvre d’art totale. Seulement ici cette totalité ne vient pas d’un programme artistique cherchant à faire valoir tous les arts de la scène. Non, elles sont totales dans la mesure où leur écriture ne se laisse pas renfermer dans les limites étroites d’un théâtre supposé réaliste. Elles sont oniriques et leurs personnages empreints d’ingénuité. Pour y arriver, Fabrice Melquiot dispose d’un moyen toujours surprenant et pourtant vieux comme la littérature : un style lui permettant, en quelques traits, d’évoquer un univers, un continent où la mort fait partie du cortège de la vie. « N’importe lequel de ces continents est un morceau de moi. Toutes les histoires sont des histoires d’amour, on ne va pas tortiller. »

TRADUCTIONS :
- No Darkness Round My Stone, traduction anglaise de David Bradby
- Nunca anochecera alrededor de mi tumba, traduction espagnole de Fernando Gomez Grande
- Sulla mia pietra non farà notte, traduction italienne de Simona


Fiche technique

  • Éditeur : L'Arche
  • Langue source : français
  • Nombre de rôles masculins : 4
  • Nombre de rôles féminins : 2

Les autres pièces de Fabrice Melquiot à l’Agence théâtrale

Nus