Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

Antigone

(Die Antigone des Sophokles)

Antigone face à Créon. Dans la tragédie de Sophocle, le conflit entre le souverain de Thèbes et la fille d’Œdipe mène inévitablement à la destruction. Les deux protagonistes de la famille des Labdacides campent implacablement sur leurs positions. Hegel y voyait l’incarnation du tragique : le défenseur de la raison d’État contre la protectrice de la dignité familiale, deux causes ayant les mêmes droits s’affrontent avec force et se détruisent.

De retour d’exil en 1947, Brecht s’intéresse au sujet, considérant dans un premier temps le drame de Sophocle comme un refus de la tyrannie et une approche de la démocratie. Au cours de son travail, il actualise la pièce : la force inéluctable du destin est effacée et la violence apparaît au premier plan. L’essentiel ici pour Brecht est de montrer la violence qui accompagne le délabrement des plus hautes sphères de l’État.

Les autres pièces de Bertolt Brecht à l’Agence théâtrale

Antigone face à Créon. Dans la tragédie de Sophocle, le conflit entre le souverain de Thèbes et la fille d’Œdipe mène inévitablement à la destruction. Les deux protagonistes de la famille des Labdacides campent implacablement sur leurs positions. Hegel y voyait l’incarnation du tragique : le défenseur de la raison d’État contre la protectrice de la dignité familiale, deux causes ayant les mêmes droits s’affrontent avec force et se détruisent.

De retour d’exil en 1947, Brecht s’intéresse au sujet, considérant dans un premier temps le drame de Sophocle comme un refus de la tyrannie et une approche de la démocratie. Au cours de son travail, il actualise la pièce : la force inéluctable du destin est effacée et la violence apparaît au premier plan. L’essentiel ici pour Brecht est de montrer la violence qui accompagne le délabrement des plus hautes sphères de l’État.

Fiche technique

  • Éditeur : L'Arche
  • Langue source : allemand
  • Nombre de rôles masculins : 5
  • Nombre de rôles féminins : 3

Traducteur.rice

  • Maurice Regnaut

Autre(s) traduction(s) :

Le livre traduit par :

Les autres pièces de Bertolt Brecht à l’Agence théâtrale