• 17/04/24 au 19/4/24 : Genève, Vevey et La-Chaux-de-Fonds - Tournée suisse avec Alexandre Pateau, traducteur, et Vincent Leterme, chef de chant à la Comédie-Française, autour de L'opéra de quat'sous de Bertolt Brecht.
  • 17/04/24 : Lille, librairie L'Affranchie - 19h - Rencontre avec Joëlle Sambi pour la sortie de livre et vos corps seront caillasses dans le cadre du Printemps des poétexsses. - En savoir plus
  • 25/04/23 : Lafayette Anticipations, Paris - 19h - Lancement de la nouvelle traduction de 4:48 Psychose de Sarah Kane par Vanasay Khamphommala, avec une lecture par Guslagie Malanda et une discussion entre la traductrice et l'éditrice du texte. - Gratuit sur réservation !
  • 03/05/24 : Librairie À la marge, Montreuil - Soirée de poésie queer avec Joëlle Sambi, Aurélie Olivier, Rim Battal, et bien d'autres !
  • 02/06/24 : La Villette, Paris - Rencontre croisée avec Joëlle Sambi, Victor Malzac et Rim Battal dans le cadre du festival Mot pour mots. - En savoir plus
Connexion ou créer un compte
Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

C'est ainsi mon amour que j'appris ma blessure / Le Laveur de visages / L'Actrice empruntée

Les monologues ont une longue tradition au théâtre et ils peuvent revêtir les formes les plus diverses.

Les trois textes que Fabrice Melquiot nous propose ici n’ont rien à voir avec les monologues classiques. On peut les appeler « pièces-monologues » et, en allant plus loin, reconnaître en elles une forme caractéristique de l’écriture contemporaine.

L’auteur ne choisit pas cette forme pour mieux s’accommoder des contraintes propres au théâtre (notamment le manque de moyens) mais parce qu’elle correspond à un théâtre qu’on pourrait appeler celui de l’individu solitaire en quête d’un autre ; les lieux de l’action sont des endroits encore inouïs au théâtre (aéroport ou garage par exemple).

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • Le Laveur de visages
  • C'est ainsi mon amour que j'appris ma blessure
  • L'Actrice empruntée

Fabrice Melquiot à l’Agence théâtrale

Nus

Nyx

Actualités et médiathèque de Fabrice Melquiot à L’Arche

Les monologues ont une longue tradition au théâtre et ils peuvent revêtir les formes les plus diverses.

Les trois textes que Fabrice Melquiot nous propose ici n’ont rien à voir avec les monologues classiques. On peut les appeler « pièces-monologues » et, en allant plus loin, reconnaître en elles une forme caractéristique de l’écriture contemporaine.

L’auteur ne choisit pas cette forme pour mieux s’accommoder des contraintes propres au théâtre (notamment le manque de moyens) mais parce qu’elle correspond à un théâtre qu’on pourrait appeler celui de l’individu solitaire en quête d’un autre ; les lieux de l’action sont des endroits encore inouïs au théâtre (aéroport ou garage par exemple).

Ce recueil est composé des textes suivants :

  • Le Laveur de visages
  • C'est ainsi mon amour que j'appris ma blessure
  • L'Actrice empruntée

Collection

Fiche technique

  • Publié en 2003
  • 96 pages
  • Prix : 13.00 €
  • Langue source :
  • ISBN : 9782851815569

Fabrice Melquiot à l’Agence théâtrale

Nus

Nyx

Actualités et médiathèque de Fabrice Melquiot à L’Arche