• 17/04/24 au 19/4/24 : Genève, Vevey et La-Chaux-de-Fonds - Tournée suisse avec Alexandre Pateau, traducteur, et Vincent Leterme, chef de chant à la Comédie-Française, autour de L'opéra de quat'sous de Bertolt Brecht.
  • 17/04/24 : Lille, librairie L'Affranchie - 19h - Rencontre avec Joëlle Sambi pour la sortie de livre et vos corps seront caillasses dans le cadre du Printemps des poétexsses. - En savoir plus
  • 25/04/23 : Lafayette Anticipations, Paris - 19h - Lancement de la nouvelle traduction de 4:48 Psychose de Sarah Kane par Vanasay Khamphommala, avec une lecture par Guslagie Malanda et une discussion entre la traductrice et l'éditrice du texte. - Gratuit sur réservation !
  • 03/05/24 : Librairie À la marge, Montreuil - Soirée de poésie queer avec Joëlle Sambi, Aurélie Olivier, Rim Battal, et bien d'autres !
  • 02/06/24 : La Villette, Paris - Rencontre croisée avec Joëlle Sambi, Victor Malzac et Rim Battal dans le cadre du festival Mot pour mots. - En savoir plus
Connexion ou créer un compte
Nous utilisons les cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Veuillez décider quel type de cookies vous êtes prêt à accepter.

Boris Vian

Boris Vian (1920-1959) est un écrivain français, poète, parolier, chanteur, critique et musicien de jazz (trompettiste). Ingénieur de l'École Centrale, il fut aussi scénariste, traducteur, conférencier, acteur et peintre. Sous le pseudonyme de Vernon Sullivan, il a publié de nombreux romans parodiant le style du roman noir américain, parmi lesquels J'irai cracher sur vos tombes, qui a fait scandale et a été interdit pendant un temps. Il a souvent utilisé d'autres pseudonymes, parfois sous la forme d'une anagramme, comme "Bison Ravi", pour signer une multitude d'écrits. Boris Vian a abordé à peu près tous les genres littéraires : poésie, document, chroniques, nouvelles. Il a aussi écrit des pièces de théâtre, des chansons et des scénarios. Son œuvre est une mine dans laquelle on continue encore de découvrir de nouveaux manuscrits au XXIe siècle. Il est également l'auteur de peintures, de dessins et de croquis, exposés pour la première fois à l'annexe de la NRF en 1946. Pendant quinze ans, il a aussi milité en faveur du jazz, qu'il a commencé à pratiquer dès 1937 au Hot Club de France. Ses chroniques, parues dans des journaux comme Combat, Jazz-hot, Arts, ont été rassemblées en 1982 : Écrits sur le jazz. Il a aussi créé quarante-huit émissions radiophoniques Jazz in Paris. Son œuvre littéraire, peu appréciée de son vivant, a été saluée par la jeunesse dès les années 1960-1970. L'Écume des jours, en particulier, avec ses jeux de mots et ses personnages à clef, a fait de lui un véritable mythe.

Les livres de Boris Vian à L’Arche