La Fête

(La Festa)

En 1990, Spiro Scimone crée une troupe avec son compagnon de route, Francesco Sframeli, et se met à écrire « pour imaginer une partition à jouer, un matériau dont se saisissent le corps, l’âme et la voix afin de la transformer en langue de théâtre ».

La Fête est une partition à trois voix : une mère, un père et leur fils unique dans une petite cuisine. Des dialogues laconiques, des phrases ultracourtes empoisonnées d’habitude. La mauvaise foi règne en maître et les deux hommes s’évitent. Le fils gâté a déclassé le père parce qu’il ramène plus d’oseille à la maison que lui. On ne sait plus si l’on doit s’esclaffer ou pleurer. En ce jour anniversaire de trente ans de mariage, c’est la fête.

Les autres pièces de Spiro Scimone à l’Agence théâtrale

Les livres de Spiro Scimone à L’Arche

En 1990, Spiro Scimone crée une troupe avec son compagnon de route, Francesco Sframeli, et se met à écrire « pour imaginer une partition à jouer, un matériau dont se saisissent le corps, l’âme et la voix afin de la transformer en langue de théâtre ».

La Fête est une partition à trois voix : une mère, un père et leur fils unique dans une petite cuisine. Des dialogues laconiques, des phrases ultracourtes empoisonnées d’habitude. La mauvaise foi règne en maître et les deux hommes s’évitent. Le fils gâté a déclassé le père parce qu’il ramène plus d’oseille à la maison que lui. On ne sait plus si l’on doit s’esclaffer ou pleurer. En ce jour anniversaire de trente ans de mariage, c’est la fête.

Les autres pièces de Spiro Scimone à l’Agence théâtrale